15/02/2006

un livre: Les Miscellanées de Mr. Schott de Ben Schott aux éditions Allia

Miscellanées : subst., f., plur._1578. Recueil d’écrits divers, littéraires ou scientifiques. Mélanges. Les Miscellanées de Mr. Schott est une encyclopédie, un pot-pourri, un almanach du 21 e siècle. Son auteur, Ben Schott, l’intemporel, marche sur les pieds des érudits tel un Diderot sous LSD ou un Carl von Linné punk. Cette douce folie anglaise est un inventaire des connaissances de ce bas monde demandant un peu de légèreté. Mélange scientifique du ludique, du pointu et du superflu, drôle d’ami au quotidien, cet inventaire subjectif transformera votre liste de courses « food » en un best-seller de l’automne.Objet luxueux en trois dimensions où Garamond couche avec esperluette, on apprendra pour le fond qu’il n’y a pas de hiérarchie dans ce catalogue conceptuel, on découvre la liste des clubs londoniens, les jours où hisser l’union Jack, le nom des sept nains, l’âge des animaux, les films de James Bond mais aussi les planètes du système solaire, les abréviations sms et le langage des fleurs. On va enfin connaître la vérité sur le calibre des œufs et sur les missiles balistiques. En page 77, un petit dictionnaire yiddish pour nos vacances. L’auteur est un maniaque de la liste, du rien et du petit, le livre est l’idée du livre. Les Miscellanées de Mr. Schoot , c’est comme si Nick Hornby, ami intime de Duchamp, travaillait pour le petit Robert & Collins pratique.Négation littéraire indispensable dans votre bibliothèque à côté de ce livre contenant tous les livres ou dans votre cuisine. Il est donc inutile de l’emprunter ou de le regarder, il faut le posséder pour le comprendre un peu.Cet étrange objet de désir de la génération de la société du spectacle est aussi inutile que génial. Certains y verront une démarche artistique contemporaine alors que d’autres critiqueront le manque de profondeur et de valeurs académiques . Une chose est certaine, il ne faut pas bouder son plaisir, il n’y a juste rien à comprendre et tout à gagner.« C’est une bien triste chose que de nos jours, il y ait si peu d’informations inutiles »…disait Oscar Wilde à ses contemporains.Ben Schott : à déguster d’urgence contre l’ennui. En vente au Comptoir librairie/galerie 20-22 en Neuvice à 4000 Liège

18:17 Écrit par damienbreucker dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

caractéristiques du vivant (p.10) Dans l'énumération des caractéristiques du vivant, l'une d'elles est incorrecte : il s'agit de l'excitation. En effet elle ne concerne que les cellules nerveuses et musculaires, capables (et elles seules) de répondre à un stimus efficace par un potentiel d'action. Autrement dit la propriété d'exitabilité ne concerne que les organismes qui possèdent ces structures. Ainsi les végétaux, qui sont bel et bien des êtres vivants ne sont pas excitables (au sens physiologique). En revanche une propriété peut convenir au vivant : il s'agit de l'irritabilité (sans plaisanter). Cela dit le bouquin est au poil. Mais l'adresse mail qui est indiquée (misc@editionallia.com) est sans réponse.
Bien à vous. DD.

Écrit par : dominique delcroix | 13/12/2006

Les commentaires sont fermés.