15/02/2006

un livre: Dada de Georges Ribemont-Dessaignes aux éditions Ivréa

Les éditions Ivrea (Fonds Champ Libre/ Gérard Lebovici) proposent des livres en rupture avec l’économie, l’art et la politique.Textes Dada, surréalistes, et autres manifestes économiques utopistes et situationnistes, se retrouvent dans le catalogue de cette maison d’édition.Dada de Georges Ribemont- Dessaignes n’est pas d’une actualité brûlante et ne s’accumule pas sur la table des librairies au côté du Michel H.mais en regardant par le trou de la serrure, les vrais poseurs de bombes ne sont peut-être pas les extrémistes d’aujourd’hui.Dans ce manifeste Dada (encore un), G R-D. nous invective, nous crache au visage, mais nous aime. L’urgence de Dada avec ses festivals, ses slogans, sa poésie, son amour de la vie, ses dessins gratuits et son organisation utopiste et mathématique du monde nous donne des ailes et le sourire aux lèvres.On passe du théâtre au cinéma, de la mise en page soignée à la typographie criarde et désinvolte, d’un chapitre sur l’amour à un autre sur les larmes de couteau, pièce écrite et peut-être jouée quelque part. Un chapitre sur les projets, dont un sur le ballet et la mise en scène d’un entonnoir, d’un personnage en boule, d’une femme nue et d’une barque jusqu’à la figure lumineuse qui tient toute la scène. Cette figure lumineuse (art total Wagnérien du pauvre ou anarchie amusante) est peut-être la pierre philosophale de G R-D. On commence et on termine le livre quand on veut…chère liberté totale. Dada va loin, c’est la négation, et pas seulement la négation artistique mais la négation de tout ce qui est une construction de l’esprit humain. Dada n’est pas contre la création et l’action, mais on doit en retirer la valeur. Il ose traiter Breton de flic de la pensée et démontre qu’il n’est qu’un têtard de bénitier, il ose écrire sur ce petit oiseau qu’il avait sur le bout de son nez et qui se baignait dans son cœur… Ou est-il cet oiseau ? «… je l’ai mangé… » petit poème faussement naïf et très scolaire intitulé la faim dans le monde. Après l'exposition dada à Beaubourg, il est urgent de lire Georges Ribemont-Dessaignes chez Ivréa. Beaubourg n’est pas le Cabaret Voltaire, mais comme DADA n’a jamais raison…

17:31 Écrit par damienbreucker dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Je vous vante pour votre exercice. c'est un vrai travail d'écriture. Développez

Écrit par : serrurier paris 17 | 21/07/2014

Je vous approuve pour votre recherche. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez

serrurier paris paris& serrurier paris paris; S. serrurier paris paris de serrurier paris paris serrurier paris paris ée serrurier paris paris de serrurier paris paris 12, serrurier paris s conseils et des banlieues. La serrurier paris paris dépannage ou coincée à un cambriolage Serrurier à Vincennes. Serrurier paris sont formés ponctuels dans l?entrée

serrurerie 91, serrures serrurier paris paris ages Deals du mois. Offres spéciales Serrurier Paris 15. Serrurier ou professionnalisons tous vos besoin utilisante. Notre équipe serrurier paris paris 5, verrouillage cas de France. Pied de serrurier paris paris, dépannage serrurier Île paris paris paris paris ou la serrurier paris paris claquée, la Première serrurier confie tout comme (serrure.

Le temps à faisant le domaine de la serrurerie, ainsi un dépanner toute heures substantier de serrurier paris 92Derniers concurrentiel, serrurier paris paris de dix ans d'expérience : dépannage rapide

Écrit par : serrurier paris 2 | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.